20 janvier, 2018

Contenu personnalisé

Société PFI - Groupe NIH

Désenfumage naturel & mécanique  

Contrairement à un feu à l'air libre où la fumée et la chaleur se diffusent librement dans l'atmosphère, avec un incendie dans un bâtiment, la fumée et la chaleur dégagées restent confinées à l'intérieur des locaux.

Le désenfumage consiste à évacuer une partie des fumées produites par l'incendie en créant une hauteur d'air libre sous la couche de fumée. Le but est de :

  • Faciliter l'évacuation des occupants
  • Limiter la propagation de l'incendie
  • Permettre l'accès des locaux aux pompiers.

L'évacuation des fumées chaudes contribue également à limiter l'augmentation de température à l'intérieur des locaux et à éviter l'embrasement généralisé. Le risque pour le bâtiment est réduit du fait de la limitation de l'augmentation de température. En effet, à haute température la plupart des matériaux de construction perdent leur résistance mécanique, ce qui peut provoquer un effondrement du bâtiment.

Contact Info - Logo

Renseignements - 01 64 21 68 86 - 06 60 22 07 78
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  


        

Méthodes de désenfumage - Système naturel - désenfumage INRS

PFI Désenfumage est le spécialiste du désenfumage naturel, de l'éclairage naturel et de l'aération naturelle.

 

Méthodes de désenfumage - INRS

Les quatre types de méthodes correspondent aux combinaisons entre amenées d’air naturelles ou mécaniques et extraction naturelle ou mécanique :


• Le désenfumage naturel/naturel est le plus fréquemment rencontré et utilise le principe du balayage ;
• Le désenfumage mécanique/naturel s’appuie essentiellement sur la hiérarchisation des pressions ;
• le désenfumage naturel/mécanique est surtout adapté aux bâtiments à plusieurs niveaux ;
• le désenfumage mécanique/mécanique reste le seul quand il y a impossibilité de mettre en oeuvre arrivée et extraction naturelles (locaux de faible hauteur, parkings souterrains, locaux en sous-sol, étages intermédiaires, etc.).

Savoir et comprendre !
Réglementation désenfumage - INRS 

Méthodes de désenfumage

Le désenfumage naturel consiste à extraire, par tirage naturel, l’air pollué par des produits de combustion. Dans ce cas, les gaz chauds s’élèvent par effet de cheminée et s’évacuent naturellement par les ouvrants. À noter que ce principe d’extraction est plus particulièrement adapté pour les locaux disposés sur un même niveau. Trois éléments sont à prendre en considération dans des dispositifs de désenfumage naturel :

Les évacuations de fumées :

L’évacuation des fumées est assurée par des dispositifs d’évacuation naturelle de fumée et de chaleur (DENFC) regroupant les exutoires de fumées et les ouvrants de désenfumage.

Depuis le 1er janvier 2007, tous les DEFNC doivent faire l’objet d’un marquage CE, afi n de justifi er de leur conformité au regard de la directive « Produits de construction ». De plus, le choix des matériels devrait être fait conformément au paragraphe 3.8 de l’IT 246, relatif aux caractéristiques des exutoires.

Un exutoire est un dispositif installé en toiture, assurant une libre circulation des fumées et gaz chauds vers l’extérieur. Il comprend une partie fi xe ou costière et une partie mobile, actionnée par un mécanisme lors de la commande de passage en position de sécurité. Cette partie mobile est composée soit d’un dôme (généralement en matière synthétique), soit de lamelles parallèles, soit de deux vantaux.

Les matériaux constitutifs doivent avoir intrinsèquement une résistance mécanique supérieure à 1 200 Joules (J) et un barreaudage en partie inférieure (empêchant l’accès ou le risque de chute) doit être intégré au dispositif. De plus, les critères de défi nition de leur implantation devront prendre en compte et favoriser les conditions de maintenance de ces équipements (accessibilité notamment).

Un ouvrant télécommandé en façade est un dispositif que l’on peut commander à distance. Il est installé en façade et assure une libre circulation des fumées et gaz chauds vers l’extérieur. Cet élément de construction doit présenter un angle inférieur à 30° par rapport à la verticale.

Les amenées d’air frais

Les amenées d’air sont assurées par différents procédés tels que les ouvertures en façade, ou par l’intermédiaire de conduits raccordés à l’extérieur. La surface totale des amenées d’air est précisée par le texte réglementaire applicable et, pour les locaux inférieurs à deux cantons, devrait être en adéquation avec celle des exutoires.

les systèmes de commande automatiques ou manuels

Le mécanisme de commande des exutoires peut être de trois types :

• alimenté par une énergie « extérieure » (électrique ou pneumatique) et/ou par un mécanisme « interne à l’exutoire » (en général pneumatique avec des déclencheurs thermiques munis d’une cartouche CO2),
• à énergie intrinsèque (l’ouverture et le maintien en position ouverte étant assurés par des ressorts oléopneumatiques, ressorts mécaniques, à spires),
• déclenché grâce à une combinaison des deux types précédents (par exemple couplage d’un vérin électrique avec des ressorts oléopneumatiques).

Le système de désenfumage peut être tributaire d’une alimentation électrique or celle-ci est rarement une alimentation de sécurité ; elle utilise alors uniquement le réseau électrique traditionnel et il conviendra donc de toujours s’assurer de son alimentation.

 

 Découvrez pourquoi nous choisir pour votre désenfumage !

Devis gratuit installation maintenance desenfumage

Assistance 24h00 sur 24h00 et 7 jours sur 7
Au 01 64 21 68 86 - 06 60 22 07 78

 

DÉSENFUMAGE - Vue par l'INRS

Sécurité incendie sur les lieux de travail

INRS - L'incendie d'un établissement industriel et commercial génère des fumées chaudes, opaques et dangereuses qui s'accumulent en partie haute des bâtiments et descendent rapidement au niveau des personnes. Pour permettre leur évacuation, limiter la propagation du feu et favoriser l'intervention des secours, la mise en place des systèmes de désenfumage est nécessaire.

 

L'incendie d'un établissement industriel et commercial génère des fumées chaudes, opaques et dangereuses qui s'accumulent en partie haute des bâtiments et descendent rapidement au niveau des personnes.

Pour permettre leur évacuation, limiter la propagation du feu et favoriser l'intervention des secours, la mise en place des systèmes de désenfumage est nécessaire. Elle doit être précédée d'une évaluation du risque tenant compte de l'activité, du potentiel calorifique, du process et de la géométrie des bâtiments.

Source d'information -INRS

 

 

Avec PFI SAT - PFI Désenfumage vous trouverai le matériel de désenfumage et la formation professionnelle adaptée à votre besoin.  

Xpert Tabs Onglets

Espace contact téléphonique et Devis Gratuit ! Pas d’achat direct, il vous faut un devis ? Pas de problème ! PFI Sécurité au travail vous offre, deux possibilités :Crée en…

En savoir plus...

Contactez-nous par e-mail - Suivre ce lien Possibilité de nous faire parvenir un message, demande de devis ou une remarque concernant le site...

En savoir plus...

Ne cherchez plus ! Vous trouverez dans les rubriques ci-dessous, une liste non exhaustive des différents organismes publics et autres, pouvant vous aider dans vos démarches. Vous pouvez également retrouver…

En savoir plus...

Ne cherchez plus ! Nos conseillers sont à votre disposition dans notre agence. Votre Service Client est joignable au : 01 64 21 68 86 ou 01 60 08 45…

En savoir plus...

Sommes-nous Fiables ? Voici 5 bonnes raisons de nous choisir ! Vous êtes à la recherche d'un partenaire pour réaliser des travaux sur vos trappes de désenfumage ? Pour établir…

En savoir plus...